Le p'tit bouchon Dijonnais

03 80 72 26 79 Prenota
Newsletter
 
Le p'tit bouchon Dijonnais

Stampa

  • Le Petit Bouchon ou la convivialité à la française

    Voilà bientôt quatre ans que « Le Petit Bouchon » est installé entre la Place de la République et l’Auditorium, quatre ans que cette salle colorée de nappes à carreaux ne désemplit pas.
    Bouchon car le propriétaire, Christophe De Pierre, a voulu un endroit qui rappelle les Bouchons lyonnais, ces restaurants traditionnels et chaleureux, ouverts jusque tard dans la nuit. « J’habite à l’étage au-dessus donc je peux me permettre des horaires souples et je fais en sorte d’avoir la porte ouverte le plus longtemps possible. C’est une habitude que j’ai prise et qui correspond à mon mode de vie, à mon caractère, j’aime les soirées qui ne terminent pas, les bons vivants, les grandes tablées. Voilà pourquoi j’ai peu de couverts, seulement 48, car je veux pouvoir assurer un service qui me ressemble : fiable et généreux ».
    Avant l’ouverture du restaurant en février 2015, Christophe est passé par les Oenophiles, l’Estanco, le Grill Laure, le Central, la Cloche mais aussi par un restaurant mexicain en Angleterre ainsi que par la Pologne. De toutes ces expériences, il acquiert une connaissance variée et complète de la restauration, depuis la cuisine jusqu’au service, de la récolte de légumes au savoir viticole. « Mon enfance a été déterminante dans ma formation et mon approche de la cuisine. J’ai eu à gagner ma vie tôt donc le labeur et la pugnacité sont très naturels chez moi, et puis j’ai vécu à la campagne avec beaucoup d’animaux, nous étions en relation directe avec la nature, les saisons et je regardais ma grand-mère cuisiner avec les éléments qui nous entouraient ».
    Au petit Bouchon on trouve donc une cuisine traditionnelle : tête de veau, différentes pièces de bœufs, andouillette, poireau vinaigrette, pain perdu, riz au lait. Les produits sont achetés à la ferme de Louvières ou chez Louisette, les pommes de terre sont de la ferme également, et bien sûr les assiettes sont généreuses.
    Cela fait plus d’un siècle que l’endroit est un restaurant, et Christophe assure y être pour encore très longtemps.

  • Bœuf et volaille du ptit bouchon

    https://www.bienpublic.com/grand-dijon/2012/06/09/la-petite-louisette-a-le-gout-du-haut-doubs

  • Tout le cochon du ptit bouchon

    http://www.cotedor-tourisme.com/bourgogne/les-producteurs/sarl-Ferme-des-Louvieres-Veronique-Saudemont-et-Cie_TERBOU0210010087_fiche.html

  • F. Rebsamen affiche son soutien à Christophe Depierre (ex-TRW)

    En septembre dernier, le site de TRW fermait définitivement ses portes à Longvic. L'occasion pour certains licenciés de changer complètement de vie à l'image de la reconversion de Christophe Depierre, ancien leader syndical qui vient d'ouvrir son restaurant

    Leggi l'articolo

  • Kheira Bouziane : « Une lutte exemplaire »

    Parmi les premiers clients du restaurant de Christophe Depierre hier midi, une invitée qui a suivi de près tout le conflit TRW : la députée Kheira Bouziane venue « pour voir un ami. Quand on a partagé des moments comme la lutte menée par les TRW, forcément, on tisse des liens. » Mais venir manger dans le restaurant de Christophe Depierre, pour la députée socialiste, « c’est aussi un acte de militantisme. Ils sont la preuve que leur lutte légitime était nécessaire. C’est pour gagner plus d’argent qu’une entreprise a licencié ces gens. Mais ils ont lutté. C’est un exemple. »

    Leggi l'articolo

  • Dijon : après TRW, le grand soir de Christophe Depierre

    Plus de six mois après son licenciement, Christophe Depierre, leader syndical du combat des TRW débute une nouvelle vie… comme patron. Mais il n’a rien perdu de ses convictions.

    Leggi l'articolo